Message d'erreur

  • Notice : Undefined index: body dans include() (ligne 21 dans /var/alternc/html/i/inadesfo/alertefoncier.org/sites/all/themes/zap/templates/views/livre/views-view-fields--bibliotheque--block.tpl.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans include() (ligne 21 dans /var/alternc/html/i/inadesfo/alertefoncier.org/sites/all/themes/zap/templates/views/livre/views-view-fields--bibliotheque--block.tpl.php).
  • Notice : Undefined index: body dans include() (ligne 21 dans /var/alternc/html/i/inadesfo/alertefoncier.org/sites/all/themes/zap/templates/views/livre/views-view-fields--bibliotheque--block.tpl.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans include() (ligne 21 dans /var/alternc/html/i/inadesfo/alertefoncier.org/sites/all/themes/zap/templates/views/livre/views-view-fields--bibliotheque--block.tpl.php).

Restitution des résultats d’une étude sur les règles traditionnelles de gouvernance foncière dans le canton Tioroniaradougou

alerte-foncier
Publié le: 
Il y a 1 mois 1 jour

Korhogo, 15 août  – Un atelier de restitution des résultats d’une étude sur les règles traditionnelles de gouvernance foncière dans le canton Tioroniaradougou (Korhogo) s’est tenu mercredi avec la participation des chefs de l’ensemble des villages du canton ou leurs représentants.

Soixante-trois chefs de village et représentants de chef, ainsi que les sous-préfets de Tioroniaradougou et de Dassoumgbo, les deux sous-préfectures qui composent le canton, ont pris part à cette restitution qui va aboutir à l’élaboration d’un document final destiné au canton.

La reconstitution des règles traditionnelles de gestion des terres dans le canton Tioroniaradougou vise leur transcription en vue de permettre leur réappropriation par les nouvelles générations, a confié un des auteurs de l’étude.

Elle vise aussi à questionner ces règles anciennes face à la pression foncière de plus en plus forte et à l’avènement de la loi foncière de 1998 afin de voir dans quelles mesures elles pourraient évoluer vers une meilleure cohérence avec l’évolution du contexte.

L’étude a été menée de février à mars 2019 par l’Inades-Formation, en collaboration avec l’Ong Animation rurale Korhogo (ARK).

Pour Francis NGANG, secrétaire général de l’Inades-Formation, la loi foncière de 1998 est le prolongement de la gestion traditionnelle des terres en ce qu’elle s’appuie sur le droit coutumier pour définir le propriétaire terrien.

(AIP)

Actualité: 

Analyses et propositions sur le foncier en Côte d’Ivoire

NOS PARTENAIRES

logo-ccfd