Message d'erreur

  • Notice : Undefined index: body dans include() (ligne 21 dans /var/alternc/html/i/inadesfo/alertefoncier.org/sites/all/themes/zap/templates/views/livre/views-view-fields--bibliotheque--block.tpl.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans include() (ligne 21 dans /var/alternc/html/i/inadesfo/alertefoncier.org/sites/all/themes/zap/templates/views/livre/views-view-fields--bibliotheque--block.tpl.php).
  • Notice : Undefined index: body dans include() (ligne 21 dans /var/alternc/html/i/inadesfo/alertefoncier.org/sites/all/themes/zap/templates/views/livre/views-view-fields--bibliotheque--block.tpl.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans include() (ligne 21 dans /var/alternc/html/i/inadesfo/alertefoncier.org/sites/all/themes/zap/templates/views/livre/views-view-fields--bibliotheque--block.tpl.php).

Conférence-Débat / Sécurisation foncière rurale et gestion durable des ressources naturelles : cas des forêts

Publié le: 
Il y a 1 mois 3 semaines

La traditionnelle conférence-débat de ALERTE-foncier  s’est tenue le 27 juillet 2019 au siège de l’Inades à Cocody autour du thème Sécurisation foncière rurale et gestion durable des ressources naturelles : cas des forêts. Environ quatre-vingt participants ont échangé autour de cette thématique avec les conférenciers et experts venus pour l’occasion.

 

Pr IBO Jonas, Enseignant chercheur à l’Université Nangui Abrogoua a animé la première session autour du thème « liens entre sécurisation foncière et gestion durable de la forêt ».
Dans son exposé qui s’est fortement basé sur ses travaux de  recherches effectuées sur la question, le socio-historien a mis en relation les éléments de la sécurisation foncière et la gestion durable des ressources naturelles. « La cote d’ivoire positionné comme colonie d’exploitation agricole a eu des impacts sur la forêt, pour y remédier il a fallu mettre en place un système d’agroforesterie dans le cadre des pratiques agricoles » a indiqué l’enseignant chercheur. Pour lui, La gestion du foncier équivaut à la négociation « en droit rural, la propriété n’est jamais acquise il faut toujours négocier » souligne-t-il.

A la suite du Professeur, Dr KOBENAN Serges de la direction des affaires juridiques et du contentieux au ministère des eaux et forêts a présenté le rapport entre la sécurisation foncière et les reformes juridiques du secteur forestier. « Concernant le cadre juridique de la forêt, toute exploitation forestière ou coupe de bois est soumise au régime d’autorisation préalable ou de la déclaration » a-t-il relevé. Pour lui le nouveau code forestier est venu pour corriger les faiblesses constatées dans celui de 2014 et la réforme de la législation forestière a pour objectif d’aboutir à une gestion moderne et sécurisée du domaine forestier national.

La troisième session a vu l’intervention du capitaine OUATTARA Zana du REDD+ qui a présenté le mécanisme de sa structure. Selon lui, le mécanisme REDD+ est issu de négociation sur le climat au niveau international. Ce mécanisme propose de rémunérer les pays en voie de développement pour leurs efforts de réduction de la déforestation et la dégradation forestière.

Après les interventions des conférenciers, les participants ont soulevé plusieurs questions qui a engagé le débat. Au nombre des préoccupations soulevées figurent la question de l’autorisation pour les exploitations forestières, les obligations des exploitants agricoles, le rapport entre le tutorat et la propriété foncière, la pression que doit mettre la société civile sur le gouvernement pour remédier au problème relatif à la forêt et au foncier. A toutes les préoccupations soulevées par le public, les conférenciers ont tenté d’apporter des réponses.

Le service Communication

Actualité: 

Analyses et propositions sur le foncier en Côte d’Ivoire

NOS PARTENAIRES

logo-ccfd