Message d'erreur

  • Notice : Undefined index: body dans include() (ligne 21 dans /var/alternc/html/i/inadesfo/alertefoncier.org/sites/all/themes/zap/templates/views/livre/views-view-fields--bibliotheque--block.tpl.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans include() (ligne 21 dans /var/alternc/html/i/inadesfo/alertefoncier.org/sites/all/themes/zap/templates/views/livre/views-view-fields--bibliotheque--block.tpl.php).
  • Notice : Undefined index: body dans include() (ligne 21 dans /var/alternc/html/i/inadesfo/alertefoncier.org/sites/all/themes/zap/templates/views/livre/views-view-fields--bibliotheque--block.tpl.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans include() (ligne 21 dans /var/alternc/html/i/inadesfo/alertefoncier.org/sites/all/themes/zap/templates/views/livre/views-view-fields--bibliotheque--block.tpl.php).

Côte d’Ivoire : la nouvelle loi sur le code forestier est entrée en vigueur

Publié le: 
Il y a 3 semaines 1 jour

Abidjan 25/09/2019 -  La nouvelle loi N°2019 - 675 portant code forestier est entrée en vigueur suite à sa promulgation par le Président de la République le 23 juillet dernier. Adoptée par le gouvernement le 30 janvier 2019, elle a été votée à l’Assemblée nationale le 20 juin 2019 avec l’ambition de donner « un coup d’accélérateur » à la mise en œuvre de la Politique forestière.

Selon les autorités ivoiriennes, face à l’accélération persistante de la dégradation des forêts et aux nouveaux enjeux de la gestion durable des ces ressources, il était plus qu’urgent de renforcer le code forestier de 2014. Ce nouveau devrait permettre en effet de lever les ambiguïtés introduites dans la classification des forêts telles qu'exposées dans le Code de 2014. Il définit un cadre favorable pour permettre à l’Etat dans une approche participative et multi acteurs de de gérer de manière durable les forêts ivoiriennes et partant mettre en œuvre la Politique de Préservation, de Réhabilitation et d’Extension des Forêts. Adoptée par le gouvernement ivoirien en 2018, elle prend en compte les engagements internationaux en matière de préservation de l’environnement, de lutte contre le changement climatique ainsi que la nécessité de poursuivre le développement socio-économique du pays, à travers les secteurs de l’agriculture et de l’industrie du bois. Pour sa concrétisation, cette politique forestière a été traduite en une Stratégie de Préservation, de Réhabilitation et d’Extension des Forêts (SPREF), assortie d’un plan d’actions opérationnelles. Elle a été élaborée avec la participation des principaux acteurs et parties prenantes notamment, les ministères techniques, les PTF, les Organisations de la Société civile, les collectivités locales et le secteur privé.

Ce processus couvrira la période 2019-2030 et nécessitera la mobilisation d’un budget minimum de 616 milliards de F CFA, dont 37% seront consacrés pour la mise en œuvre de programmes et projets publics et 63% attendu du secteur privé (incluant les PPP).

L’implication effective de l’ensemble des partenaires bilatéraux et multilatéraux de la Côte d’Ivoire, ainsi que de toutes les parties prenantes nationales que sont les administrations publiques, les collectivités territoriales, les collectivités rurales, le secteur privé, les ONGs, les structures de recherche, etc., est nécessaire pour une mise en œuvre de cette politique.

La mise en œuvre de cette stratégie, dont le coût est estimé à 616 milliards FCFA (939 millions euros), et l’application de la nouvelle loi devraient mettre fin à la déforestation et le relèvement du taux de couverture forestière nationale à 20% à l’horizon 2045.

Ainsi, avec l’appui du Système des Nations Unies, le Gouvernement à travers le Ministère des Eaux et Forêts organise sous la Présidence effective de SEM le Président de la République, une table ronde de mobilisation des financements qui se tiendra en Novembre 2019.

La mise en œuvre de cette stratégie, dont le coût est estimé à 616 milliards FCFA (939 millions euros), et l’application de la nouvelle loi devraient mettre fin à la déforestation et le relèvement du taux de couverture forestière nationale à 20% à l’horizon 2045.

En prélude à cette table ronde, la cérémonie officielle de lancement se tiendra le mois prochain sous la présidence du Premier Ministre Gon Coulibaly.



Source: Abidjan.net

Actualité: 

Analyses et propositions sur le foncier en Côte d’Ivoire

NOS PARTENAIRES

logo-ccfd